Accueil Actualités L’environnement, le paria de la campagne électorale.

L’environnement, le paria de la campagne électorale.

A la place de débats d’idées sérieuses sur les problèmes des sénégalais et les sujets qui impactent sur leur quotidien, les candidats à l’élection présidentielle se livrent à des attaques personnels et débats superficiels qui frisent le sensationnel. Les médias, comme de simples caisses de résonnance, relaient en continue leurs déclarations et refusent d’orienter les débats. Parmi les domaines qui restent en marge des thèmes des politiques, l’environnement. Dans le site spécialisé « environnement-afrique.com », l’on regrette cet état de fait : « au Sénégal, l’environnement a toujours été absent du débat politique » constate le journal en ligne. « En ce début de la campagne présidentielle, la plupart de nos candidats préfèrent s’attarder sur ds questions de politiques politiciennes ou crypto personnelles qui représentent 1% des problèmes mais qui occupent 90% des débats » relèvent mes confrères. Pourtant signalent-t-ils, « les environnementalistes s’inquiètent d’autant plus que l’avenir de la planète n’a jamais été aussi précaire : raréfaction des ressources (eau, produits halieutiques, denrées alimentaires, réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre, crise énergétique, etc.).Malgré cette menace qui pèse sur la planète que nous partageons, les questions environnementales sont inscrites aux abonnés absents dans les débats politiques au Sénégal et en Afrique en général ».

Samba Ndiaye-SENEGAL7 avec ENVIRONNEMENT-AFRIQUE.