SONKO aux jeunes de Kaolack :  »nous sommes des rebelles »

Après Guédiawaye, Thies c’est au tour de Kaolack d’entrer dans la violence de la campagne électorale. En effet note tribune, des affrontement ont éclaté entre des éléments du convoi de YAW et ceux de BBY dont la COJER et le KREM.

Tout serait parti d’une collision entre les deux coalitions dans la cité religieuse de Médina Baye. Au cours de ces affrontements, plusieurs blessés ont été enregistrés des deux cotés.

Après ces affrontements, le leader du parti pastef a dénoncé les  »manœuvres du régime actuel versant dans l’intimidation et la calomnie ». Revenant sur les accusations du régime le taxant de rebelle, il déclare aux jeunes kaolackois :  »alors nous sommes tous des rebelles ».

Fanta DIALLO BA-senegal7