L'Actualité en Temps Réel

Le crépuscule des comploteurs (par Cheikh Tidiane DIÉYE )

Le complot du salon « Sweet beauté » est un flop. Leur rêve de mettre la main sur l’opposant Ousmane Sonko s’est transformé en un cauchemar sans fin. Ils se savent en déroute mais choisissent de poursuivre un combat perdu d’avance en faisant feu de tout bois.

Dans leur volonté de destruction de la démocratie, ils viennent de franchir un nouveau palier. En arrêtant Pape Alé Niang, un talentueux journaliste d’investigation qui assume son engagement envers le peuple, Macky Sall et ses courtisans tentent d’intimider la presse pour obtenir le silence et la capitulation de tous ceux qui sont encore debout. Mais ils n’y arriveront pas.

La mission d’un journaliste, c’est d’informer le public par tous les canaux appropriés après avoir mené des investigations. Les règles de sa profession lui interdisent de révéler ses sources et aucune pression ne saurait l’obliger à violer cette norme.

Il est incontestable que les informations que Pape Ale Niang recherche et livre au peuple sénégalais sont utiles. L’accès à cette information est garanti par l’article 8 de la Constitution.
C’est pourquoi j’exige la libération immédiate du journaliste Pape Ale Niang et la cessation de toute procédure à son encontre.

J’invite tous les démocrates, patriotes et républicains à se dresser fermement contre les dérives dictatoriales et despotiques de Macky Sall.

Avec Senegal7