L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Méa culpa : « On a voulu me faire un procès que je veux rester à la tête du pays »

Premierbet

Le Président de la République a fait face à la presse, ce jeudi, au Palais de la République. Plusieurs médias de la place dont la Rts,ITV, Seneweb, le Soleil entre autres, ont été conviés à cette messe.

 

Interpellé sur des questions d’intérêt national, notamment l’abrogation du décret ayant convoqué le collège électoral et qui a mené au report de la présidentielle annulé in extrémis par le Conseil constitutionnel, le Président Macky Sall a surtout déploré la campagne médiatique internationale dont il fait l’objet faisant croire qu’il voudrait se maintenir au pouvoir.

 

D’ailleurs à la question de savoir comment il a accueilli cette clameur internationale, le Premier Sénégalais a indiqué sans ambages qu’il l’a perçue avec peine. »On a voulu me faire un procès que je veux rester à la tête du pays ».

 

Pour couper court, le Président Sall a indiqué que son mandat expire le 2 avril 2024 alors qu’il avait prêté serment le 2 avril 2019.Mais il a précisé qu’il n’a jamais été question qu’il dépasse son mandat. Loin s’en faut. « Je dénonce vigoureusement cette campagne médiatique internationale à mon encontre », infère-t-il.

 

A LIRE AUSSI :  « L’HEURE EST GRAVE,LE PAYS FAIT FACE À UNE SITUATION INÉDITE » LE PRESIDENT MACKY SALL

 

Assane SEYE-Senegal7

Comments are closed.