L'Actualité en Temps Réel

Les États-Unis annoncent un record d’armes à feu saisies dans les aéroports

L’agence américaine de sécurité dans les transports a annoncé avoir saisi un record d’armes à feux dans les aéroports des États-Unis. Au total, plus de 6 000 armes à feu ont été confisquées à des voyageurs dans les aéroports du pays, qui ne peuvent voyager avec une arme dans leur bagage à main. En conséquence, l’agence a annoncé vendredi 16 décembre augmenter l’amende prévue dans ces cas.

Les Américains tiennent à avoir leurs armes à feu partout sur eux, et les aéroports ne font pas exception. Malgré les règles de sécurité en place, certains voyageurs n’hésitent pas à tenter leur chance pour faire passer leurs armes à feu dans leur bagage à main.

Résultat : l’agence de sécurité dans les transports (TSA) dit avoir saisi 6 300 armes à feu depuis le début de l’année – un record et une hausse de 10 % par rapport à 2021.

Et la quasi-totalité des ces armes étaient chargées, précisent les autorités. Les aéroports d’Atlanta et de Dallas arrivent en tête.

En principe, les armes sont uniquement autorisées dans les bagages en soute, à condition qu’elles soient déchargées et placées dans une boîte sécurisée, et que le propriétaire prévienne la compagnie aérienne à l’avance.

Face à la progression constante de ces saisies dans les aéroports, la TSA a donc annoncé l’augmentation de l’amende prévue : elle passe de 13 900 à 14 950 dollars (13 114 euros à 14 104 euros). Mais l’agence reconnaît que ces amendes sont rarement appliquées et ne sont pas dissuasives. En début d’année, l’agence avait demandé au congrès des mesures plus strictes.

A LIRE AUSSI : ETATS-UNIS : UN HOMME PREND L’AVION AVEC UN PISTOLET CHARGÉ DANS SA POCHE

 

RFI avec Senegal7