Abdoulaye Wade, le maître du jeu !

Abdoulaye Wade est un génie politique. C’est un truisme. La tête de liste de la coalition Wallu Sénégal a encore réussi à réintégrer le Parti démocratique sénégalais (PDS) dans le jeu politique avec le succès fracassant de l’inter-coalition Yewwi Wallu. Sans piper mot, le silence en bandoulière, le pape du Sopi a pesé lourd dans la balance en fouettant l’ardeur de ses inconditionnels qui, comme l’attestent les résultats issus des urnes, se sont fortement mobilisés pour sanctionner le régime. Sa présence physique ainsi que son charisme ont été déterminants et son entente avec Yewwi Askan Wi (YAW) a été un dynamiteur du succès de l’opposition. Une percée qui a poussé Karim Wade à crier victoire et à envisager l’avenir à travers « le vote de lois nécessaires afin de rebâtir, sans esprit de revanche, un Sénégal réconcilié avec lui-même où la jeunesse ». La victoire est également revendiquée par Benno Bokk Yakaar (BBY)… La seule certitude, c’est que le score sera serré. Aucune des listes ne va disposer d’une majorité absolument confortable. D’où, de possibles tractations pour s’attirer les faveurs et les voix des députés du camp adverse. Il ne faut pas exclure que la majorité présidentielle fasse les yeux doux à Gorgui qui se positionne ainsi en « faiseur de roi ». Macky Sall et Cie pourraient ainsi brandir l’argument des retrouvailles de la famille libérale. Mais, c’est sans compter avec la détermination de Wallu Sénégal qui ne jure actuellement que par l’inter-coalition. Les blessures nées de la guéguerre entre le pouvoir et le parti démocratique sénégalais (PDS) sont encore vives…

 

M. TINE-Senegal7