Accueil Actualités Affaire Ousmane Sonko : comment le Chef de l’Etat a été informé...

Affaire Ousmane Sonko : comment le Chef de l’Etat a été informé de la plainte de Adji Sarr

Le Garde des Sceaux ministre de la Justice  s’est prononcé sur l’affaire Ousmane Sonko. Représentant le Gouvernement dans le cadre du travail de commission ad hoc à l’Assemblée Nationale, Me Malick Sall a affirmé à la surprise générale que c’est en Conseil des ministres qu’il a informé le Chef de l’Etat de la plainte de Adji Sarr contre le leader de Pastef pour viols et de menaces de morts.

Il explique que c’est le Procureur de la République qui l’a envoyé un sms  pour le tenir informé de la situation. Même s’il y a présomption d’innocence, aucun citoyen ne peut se soustraire de la justice,a-t-il indiqué.

« Cette affaire n’a pas plu au Chef de l’Etat quand je l’ai informé et j’ai été témoin de cela. Une procédure obéit à des règles. La plainte a été déposée à la gendarmerie. Cette dernière a  auditionné toutes les parties et finit son travail,relate iRadio.

Le Procureur a demandé que le dossier soit transmis afin qu’il  le transmette au juge d’instruction. Ousmane Sonko a demandé que son immunité parlementaire et toutes les procédures de l’instruction ont été respectées » .

S’adressant aux députés,  le Garde des Sceaux leur lance, je vous laisse continuer votre travail. Mais dans son intervention, le député Aida Mbodj a clairement indiqué que la plainte de Adji Sarr a été déposée le mardi donc, explique-t-elle, à quel Conseil des ministres le Garde des Sceaux a informé le Chef de l’Etat !

Assane SEYE-Senegal7