L'Actualité en Temps Réel

Affaire Pape Alé Niang : Va-t-on vers la décrispation?

La Coordination des associations de Presse (Cap) poursuit est en train de faire des pieds et des mains pour la libération du journaliste Pape Alé Niang.

Et dans ce sillage les responsables de ladite structure ont rencontré, hier, jeudi le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moussa Bocar Thiam, et son équipe. 

D’après le communiqué qui a sanctionné la rencontre, les journalistes ont « convaincu la tutelle de l’urgence de travailler ensemble pour la libération » du confrère et directeur de publication de Dakarmatin.com. « Cette affaire a freiné tous les efforts déployés pour la tenue des Assises de la presse qui visent à réunir les conditions d’une presse professionnelle, libre et responsable », précise le document. Lequel ajoute les parties prenantes ont, dans ce contexte, convenu qu’il faut aller vers l’apaisement et la décrispation à propos de cette affaire.

Pour rappel, le journaliste d’investigation Pape Alé Niang est incarcéré à la prison de Sébikotane, en attendant l’instruction de son dossier. Il est poursuivi pour divulgation de documents militaires sans autorisation de la hiérarchie de nature à nuire à la défense nationale, appel à la subversion, recel et diffusion de documents administratifs estampillés secret et propagation de fausses nouvelles.

Lire : MBOUR : UN COLLECTIF DE JOURNALISTES RÉCLAME LA LIBÉRATION DE PAPE ALÉ NIANG

Senegal7