L'Actualité en Temps Réel

Affaire passeports diplomatiques : «il y a juste eu une erreur d’enquête », (Boubacar Biaye).

Condamné à une peine de 2 ans de prison dont 5 mois ferme pour complicité de faux et usage de faux dans l’affaire des passeports diplomatiques. L’ex-député Boubacar Biaye, sorti de prison est revenu sur cette affaire, dans un entretien avec le journal Les Echos. Selon lui, « il y a juste eu une erreur d’enquête. » 

L’ex-député de la coalition Benno Bokk Yaakaar, révèle que Ousmane Sonko, leader de Pastef-Les Patriotes, lui a témoigné sa compassion durant cette phase difficile de sa vie.

« Même Ousmane Sonko, qui est un opposant farouche à mon régime, m’a témoigné sa compassion, parce que j’avais de très bonnes relations avec tout le monde. tout comme Barthélemy Dias me témoigne sa compassion dans les plateaux de télévision », a dit Boubacar Biaye dans Les Echos.

Avant d’ajouter « le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar m’a soutenu du début jusqu’à la fin. L’Apr à laquelle j’appartiens m’a aussi témoigné de la solidarité ».

L’ex député clame toujours son innocence dans cette affaire : « il n’y avait aucune plainte contre moi. Personne ne m’a cité. Il y a juste eu une erreur d’enquête. »

Senegal7