L'Actualité en Temps Réel

Alioune Tine: «En Afrique, les coups d’État militaires, symptômes du dysfonctionnement démocratique»

Arrive-t-on à la fin du cycle de la démocratisation en Afrique de l’Ouest ? Avec le coup d’État en Guinée, qui fait suite à ceux qui se sont déroulés au Mali, et à des crispations autour des élections dans de nombreux autres pays de la sous-région, les défenseurs des idées libérales s’inquiètent.

Faiblesse des institutions, présidentialisme exacerbé, défis sécuritaires, partenaires occidentaux complaisants et régimes autoritaires décomplexés… Les causes profondes des crises sont multiples. Pour en parler, François Mazet a joint le Sénégalais Alioune Tine, fondateur du centre de réflexion Afrikajom Center, qui travaille sur les organisations et les institutions en Afrique

.Selon me Tine, en Afrique, les coups d’État militaires sont les symptômes du dysfonctionnement démocratique.Ce qui signifie en clair que l’air de démocratisation qui soufflait en Afrique s’est estompé au grand dam des populations africaines. Que les pouvoirs politiques jusqu’ici mis en place ont échoué.

Assane SEYE-Senegal7