L'Actualité en Temps Réel

Aly Haidar plaide pour la criminalisation du trafic de bois

S’exprimant à la fin de la cérémonie de prise d’armes marquant le 62e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté nationale, Macky Sall a prévenu qu’il n’accepterait plus qu’‘’un seul arbre soit abattu’’ en Casamance pour être exporté.

D’après Aly Haidar, la coupe de bois devrait être criminalisée. L’écologiste explique que cette zone devrait être protégée parce que risquant  » la désertification ».

« Nous avons des images qui montrent l’ampleur des dégâts en Casamance. À un moment donné d’ailleurs sous l’ère de Yaya Jammeh, on faisait face à des gens qui protégeaient les coupeurs de bois », a dit l’ancien ministre de l’Environnement , repris par Seneweb.

Aly Haidar est également revenu sur le fait que certaines espèces animales commençaient à disparaître.

« En discutant avec les populations sur place, elles m’expliquent qu’il y avait dans la zone des biches, des gazelles et la forêt était tellement dense que personne n’osait s’y aventurer. Aujourd’hui c’est presque le désert « . Aly Haidar salue la volonté du Président Macky Sall de renforcer la lutte contre le trafic de bois.

Par ailleurs, il conseille au Chef de l’Etat de mettre en place une unité d’élite « qui ne nécessite pas beaucoup de moyens mais qui sera constamment sur le terrain « . L’écologiste en appelle aussi à la compréhension de la justice sénégalaise expliquant que parfois  » des jeunes sont condamnés alors qu’ils ne faisaient que protéger la forêt en se battant contre les trafiquants « .

Diaraf DIOUF Senegal7