L'Actualité en Temps Réel

Amnistie : Une bouée pour les criminels économiques du régime ?

Le Chef de l’état a donné instruction au ministre de la justice « d’examiner dans les meilleurs délais les possibilités et le schéma adéquat d’amnistie pour des personnes ayant perdu leurs droits de vote ». Karim Wade et Khalifa Sall sont directement concernés par ce projet car ayant été handicapés par leur condamnation pour crime économique. Mais, ces deux personnalités politiques risquent de ne pas bénéficier seules de la mesure si elle est effective l’amnistie ne visant pas les personnes mais des faits sur une période déterminée.

Un possible fourre tout pour mettre à l’abri de toutes poursuites judiciaires, les personnalités de l’actuel régime soupçonnées d’avoir eu quelques libertés avec les ressources publiques. Une situation qui risque de mettre dans l’embarras l’opposition qui à coup sûr n’est pas favorable à l’amnistie des crimes économiques du régime mais plaide pour la réintégration des deux « K » dans le jeu politique. Le schéma n’est pas encore défini mais le Chef de l’état peut bien profiter de cette occasion pour protéger ses arrières et ses hommes car 2024 est toute proche…

 

Senegal7