Accueil Actualités Biens mal acquis: Macky Sall et Sidiki Kaba ont ordonné l’arrêt des...

Biens mal acquis: Macky Sall et Sidiki Kaba ont ordonné l’arrêt des poursuites (Alioune Ndao)

L’ancien procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) est monté au créneau pour démentir les déclarations du journaliste Madiambal Diagne. Lors de l’émission Le Grand Jury du Dimanche, le patron du journal Le Quotidien a affirmé que l’ancien procureur de la CREI, Alioune Ndao avait brandi une liste de 25 personnes à poursuivre, devant les journalistes lors d’une conférence de presse, le 05 novembre 2012. Alioune Ndao a, dans la foulé révélé que le président Macky Sall et son ministre de la justice d’alors, Sidiki Kaba avaient ordonné l’arrêt des poursuites sur une quarantaine d’enquêtes.

« Son deuxième mensonge a été de dire que je n’ai pas poursuivi ces personnes. Pour sa gouverne, je tiens à lui faire savoir qu’au moment de quitter la CREI, j’avais ouvert une quarantaine d’enquêtes que j’avais confiées à la Section de recherches et à la Direction de la Police Judiciaire dirigée à l’époque par le Commissaire Bocar Yague. De cette quarantaine d’enquêtes, je n’ai pu en clôturer que quatre : Karim Meïssa Wade, Abdoulaye Baldé, Aida Ndiongue et Taïbou Ndiaye. Ceci du fait d’une décision du président Macky Sall et de son ministre de la justice de l’époque, Sidiki Kaba. Ils s’étaient opposés à la continuation de ces enquêtes », a-t-il révélé à Dakaractu.

A.K.C – Senegal7