Cissé Lo perd (encore) le procès contre Aymerou Gningue

Le président du groupe parlementaire Benno Bokk yaakar, Aymérou Gningue gagne son procès contre Moustapha Cissé Lô. Celui-ci a vu son opposition rejetée par le juge correctionnel.

Après sa condamnation par défaut, en février dernier, pour complicité de diffamation, Moustapha Cissé Lô avait fait opposition pour se défendre.
Mais dans sa décision rendue hier mercredi, la troisième Chambre correctionnelle du tribunal de grande instance (Tgi) de Dakar a débouté Moustapha Cissé Lô. «Le prévenu ayant fait défaut, l’opposition est nulle et non avenue. Le tribunal maintient la décision en toutes ses dispositions», a prononcé le président Amath Sy.
Ainsi, la condamnation pour complicité d’escroquerie est confirmée pour Moustapha Cissé Lô, qui a écopé de six mois assortis du sursis. Son co-prévenu, Mamadou Yéro Guissé, Directeur de publication du site senescoop, reconnu comme auteur principal, a également pris la même peine, informe lesoleil.sn.
Le juge a aussi ordonné contre le journaliste du site Senecoop l’interdiction d’exercer les fonctions de directeur de publication pour une durée de six mois. En outre, « El Pistelero » et Mamadou Yéro Guissé doivent, chacun, payer une amende de 200 000 F Cfa. Le journal en ligne, déclaré civilement responsable, doit allouer à Aymérou Gningue et à son épouse la somme de 5 millions de F Cfa au titre de dommages et intérêts.
Dans cette affaire, le couple Gningue reproche au site senecoop d’avoir diffusé, le 4 juillet 2020, un enregistrement sonore titré: «Cissé Lô révèle un gros scandale : La femme de Aymérou Gningue a reçu 40 tonnes de semences d’arachide.»
Des insultes ont été aussi proférées à l’endroit des parties civiles,selon la citation.