Climat politique délétère : Me Doudou Ndoye plaide pour un report des Législatives

Au regard des tensions politiques à quelques encablures des législatives du 31 juillet prochain, l’ancien ministre de la Justice se dit contre la tenue du scrutin à la date prévue.
L’avocat plaide pour un report de l’élection. «Qu’est-ce que ça coûterait au président de la République de prendre une loi d’urgence et de proroger d’un an le mandat des députés ?», se demande Me Doudou Ndoye dans un entretien à paraître ce dimanche sur ITV et dont un extrait est publié dans Bés Bi-Le Jour de ce samedi.
La robe noire invoque deux raisons pour défendre le report des législatives. La conjoncture économique, qui est aggravée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine, et les tensions politiques qui mettent face-à-face le pouvoir et l’opposition.
Me Doudou Ndoye estime que si le chef de l’Etat suit sa proposition, il accomplira «l’une des plus grandes œuvres» de sa présidence. Il martèle : «Laissons au peuple un an et que les gens viennent tous être candidats et que le peuple choisisse librement les personnes qu’il a aimé voir.»

Diaraf DIOUF Senegal7