L'Actualité en Temps Réel

Commissariat de Zac mbao: Abdoulaye Pouye invite les populations à collaborer avec la police

On note que l’insécurité augmente de plus en plus à Mbao de ce faite, le maire de la localité a invité les populations de sa commune à « ne pas fuir devant les menaces des malfaiteurs qui vous empêchent de les dénoncer. Il faut collaborer avec la police. Le hasard a fait que vous êtes implantés dans la cité de la Police et vous serez bien soutenus et entourés par vos collègues », a soutenu Abdoulaye Pouye (Obama).

 

« Nous avons constaté que l’insécurité était grandissante à Mbao. L’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye nous avait promis un commissariat de New Génération et c’était comme dans un rêve. Mais quand le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome est venu, il a fait de ce rêve, une réalité. Aujourd’hui, nous sommes là pour inaugurer ce joyau. Merci M. le ministre. Vous venez de nous donner les preuves d’être confiant, d’être tranquille quand nous dormons », a-t-il déclaré .

 

Selon seneweb, le maire de Pikine est par ailleurs revenu sur les relations entre la police et les populations. De l’avis d’Abdoulaye Timbo, « la cérémonie qui nous  réunit, est le témoignage de l’attachement que le président de la République porte à la sécurité et à la tranquillité de ses concitoyens ». Ainsi, poursuit M. Timbo, « elle consacre également la territorialisation de l’action policière, et le rapprochement de la police et des populations. Elle assure un accès à tous à la sécurité. Cette proximité favorise évidemment l’amélioration de manière qualitative des relations entre l’institution policière et les populations.

 

Relations trop nourris encore de méfiance et d’incompréhension. Il nous appartient à nous, maire, d’offrir à nos administrés  un cadre de vie agréable où ils se sentent en sécurité », souligne le maire de Pikine, venu présider la cérémonie d’inauguration du commissariat de Zac-Mbao.

 

Pour rappel, la construction du commissariat a été entièrement financée  dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Ue (Sensec-Ue), pour un montant de 300 millions de F Cfa. Il s’appuie sur trois piliers que sont : la lutte contre le crime organisé et le terrorisme, le contrôle et la surveillance des frontières et l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure.

 

Mame marie thiam(stagiaire)-senegal7