Ageroute

Contribution au Gamou : Serigne Babacar Niass, fils de Baye Niass décline les 120.000 FCFA du Chef de l’Etat

Le traitement des  foyers religieux n’est pas  le même du point de vue de l’aide financière que leur alloue le Chef de l’Etat  Macky Sall lors des  cérémonies religieuses. Pour preuve,Serigne Babacar Niass dit « Baye Mbaye » est très remonté contre le président de la République. Invité de l’émission « Kër Sidy », ce samedi, sur Walf Tv, le fils cadet de Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahima Niass est revenu sur une histoire on ne peut plus cocasse relative à la contribution qu’il a reçue de Macky Sall pour l’édition 2021 du Gamou à Médina Baye.

«Il a remis à chaque fils de Baye Niass une enveloppe de 120 000 F Cfa en guise de contribution pour le Gamou. Il l’a fait l’année dernière. Aujourd’hui, il a fait la même chose. Moi, j’ai décliné. Qu’il garde son argent. On n’est pas en manque d’argent pour qu’il nous donne ces miettes», a-t-il pesté, réclamant ainsi «plus de respect» pour la famille de Cheikh Al Islam et pour ses disciples.

«C’est aberrant ! Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des moins que rien», a insisté M. Niass.Parlant de la mairesse de Kaolack, Mariama Sarr, par ailleurs Ministre de la Fonction publique et du Renouveau du service public, le chef religieux la compare à «un drame, une gangrène» qui, depuis son élection en 2014, n’a rien accompli pour Kaolack. «C’est le plus piètre des gens qui ont eu à diriger cette ville. C’est une incapable majeure.

C’est pourquoi je voudrais avertir le président de la République Macky Sall, à propos des prochaines élections locales de janvier 2022. Je ne pense pas qu’il faille encore nous imposer cette dame. Il est temps qu’il nous aide à nous extraire de cette souffrance sinon, nous allons nous mobiliser avec toute la jeunesse de Kaolack pour mener des actions fortes pour sauver notre localité», a averti Serigne Babacar Niass.

Assane SEYE-Senegal7