L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Date de la tenue de la Présidentielle : Macky brouille encore les pistes

Premierbet

Le dialogue national initié par le Chef de l’Etat depuis hier lundi au Centre International de conférences Abdou Diouf a connu une grande affluence de la part de ses affidés et autres collaborateurs alliés. L’opposition significative n’a pas été au rendez-vous ainsi que plusieurs membres de la société civile.

 

Si aucune date n’a été évoquée lors de cette rencontre, Macky Sall a cependant mentionné les périodes où il serait inopportun de fixer le scrutin.

 

Lors du dialogue, le chef de l’Etat a demandé que l’on tienne compte du ramadan (prévu du 11 mars au 10 avril) et du Daaka (évènement religieux national de 10 jours de retraité spirituelle) de Médina Gounass qui démarrera le 27 avril prochain.

 

Dans ce cas, organiser la Présidentielle en mars ne sera pas possible à cause du ramadan. Et lors de ses dernières déclarations, Macky Sall avait fixé le début de l’hivernage comme le dernier délai pour tenir le scrutin.

 

Si ces dates sont d’ores et déjà exclues du calendrier électoral, il ne reste plus que deux dates disponibles. Le dimanche 21 avril ou le dimanche 19 mai restent les principales dates qui peuvent probablement être retenues pour la tenue du scrutin présidentiel.

 

Seulement pour nombre de Sénégalais, le Chef de l’Etat n’a fait que brouiller les pistes puisque depuis que le Conseil constitutionnel l’a sommé d’organiser la présidentielle dans les meilleurs délais et avant le 2 avril 2024,le Premier Sénégalais semble s’inscrire dans un agenda qui lui est propre.

 

A LIRE AUSSI : GUY MARIUS SAGNA : LE PRÉSIDENT MACKY SALL NE FIXERA PAS LA DATE DE LA PRÉSIDENTIELLE

   Assane SEYE-Senegal7

Comments are closed.