Décès à l’âge de 105 ans de Fatou Mané, la reine de Sipo

 Fatou Mané, la reine de Sipo, un village insulaire du delta du Saloum, dans la commune de Toubacouta (ouest), est décédée dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile, à l’âge de 105 ans, a appris l’APS de plusieurs sources locales. 
Elle a été inhumée près de sa cour royale en présence du sous-préfet de Toubacouta, Ahmet Saicko Ly, du maire de Toubacouta, Pape Saydou Diancko, de plusieurs acteurs culturels et professionnels du tourisme. Des habitants des villages de l’arrondissement de Toubacouta ont pris part à ses obsèques organisées dans la plus grande sobriété.
Née en 1917, Fatou Mané avait succédé à son père, Cheikh Aly Mané, à la tête de la royauté villageoise. Mariée, elle avait plusieurs enfants.
‘’Elle était malade depuis quelque temps. Sa santé s’est dégradée petit à petit, jusqu’à son décès’’, a dit à la presse locale le sous-préfet de Toubacouta.
‘’C’est avec beaucoup de consternation que nous avons appris la nouvelle de sa disparition. La reine de Sipo était un monument culturel pour les populations de l’arrondissement de Toubacouta, celles de Sipo notamment’’, a témoigné Ahmet Saicko Ly. La défunte ‘’était une femme très humaniste, très hospitalière’’, très connue des acteurs culturels et touristiques, des touristes également, qui lui rendaient visite à Sipo. Le conservateur du centre d’interprétation de Toubacouta, Mahécor Diouf, estime que la disparition de Fatou Mané est ‘’une grosse perte pour le delta du Saloum’’.
‘’Sa disparition a rendu le tourisme orphelin. Grâce à elle, l’île de Sipo était une étape incontournable pour les visiteurs, pour les touristes qui se rendaient dans le delta du Saloum’’, a ajouté M. Diouf.

Senegal7 avec Aps