Raabi  header

Décès de Astou Sokhna :  Lex six sages-femmes repassent devant les enquêteurs ce vendredi

 Les six sages-femmes et la gynécologue en service le jour du décès de Astou Sokhna décédée en état de grossesse à la maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga ont été auditionnées ce jeudi 14 avril 2022 par la police.

Les mises en cause ont nié toutes les accusations de négligence et de non-assistance à personne en danger ayant provoqué la mort d’Astou Sokhna.

« Elles ont tenté de prouver face aux enquêteurs qu’elles n’avaient pas fait preuve de négligence car après avoir reçu la dame Astou Sokhna, elles l’avaient mise en observation au poste opératoire situé en face de la salle d’accouchement, rapporte un témoin , cité par L’Observateur ,venu soutenir ses collègues ,

Il poursuit : « Elles voulaient juste avoir un œil sur elle. La gynécologue veillait au grain, mais ce jour-là, elle était très débordée. Ensuite, elles ont démontré qu’elles travaillaient dans des conditions très difficiles. »

Ces agents de la santé repassent devant les enquêteurs ce vendredi pour de nouvelles auditions.

Pour rappel le directeur de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye. a été limogé. Dr Amadou Guèye Diouf est remplacé par Mouhamed Abdallah Guèye.

Diaraf DIOUF Senegal7