Décision du Conseil Constitutionnel : La Task Force républicaine raisonne l’opposition

Le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) a sorti un communiqué vendredi pour juger le Constitutionnel Constitutionnel inféodé au pouvoir exécutif et illégal suite au rejet des recours concernant le Code pénal et le Code de procédure pénale et le Code électoral. Ce qui n’est pas de l’avis du porte-parole du jour de la Task Force Républicaine. Selon Me Bassirou Ngom, il n’y a rien de politique dans les décisions rendues par le Conseil Constitutionnel.

Le Conseil Constitutionnel a jugé conforme, avec la Constitution, les articles visés par le mouvement pour la défense de la démocratie (M2D). « Quand le Conseil Constitutionnel rend une décision, je ne vois pas en quoi, on doit utiliser certaines positions pour les attaquer. Pour les citoyens, il est important de respecter ces gens-là, de respecter les institutions, de respecter le Conseil Constitutionnel qui est un organe extrêmement important dans le pays qui a eu à donner des décisions sur la base de la Constitution de la République. », a déclaré Me Bassirou Ngom sur Zik Fm.

L’avocat poursuit : « Le Conseil Constitutionnel a rendu une décision en disant qu’il a reçu deux requêtes parce qu’il y a des dispositions organiques dans cette loi. Et s’il y a une loi organique qui est votée par l’Assemblée nationale, il est impératif qu’on saisisse le Conseil Constitutionnel qui le déclare Constitutionnel pour qu’on puisse promulguer la loi ».

Les députés ont eu à saisir le Conseil Constitutionnel pour déclarer inconstitutionnelles, certaines dispositions de la loi. « C’est tout à fait normal parce que c’est la loi qui le prévoit. Le Conseil Constitutionnel, pour une bonne administration a estimé qu’il fallait faire une jonction des deux procédures rendre une décision dans ce sens », a-t-il conclu.

Ousmane Ndiaye – Senegal7