Devant la tribune de l’ONU : Macky Sall plaide pour un multilatéralisme ouvert

Le président de la République Macky Sall, par ailleurs Président de l’Union africaine (UA) a porté la voix de l’Afrique à l’occasion de la 77e Assemblée générale des Nations unies à New York. Dans son allocution, le Président Sall a plaidé en faveur d’un multilatéralisme ouvert. 

« Je suis venu porter le message d’un continent déterminé à travailler tous ses partenaire dans une éthique relationnelle de dialogue confiant et et de respect réciproque réciproque », a lancé Macky Sall devant les dirigeants mondiaux.

« Je suis venu dire que l’Afrique a assez subi le fardeau de l’histoire, qu’elle ne veut pas être le foyer d’une nouvelle guerre froide mais plutôt un pôle de stabilité et d’opportunité ouvert à tous ses partenaires sur une base mutuellement bénéfique. Je suis venu dire que nous avons l’Afrique des solutions avec ses 30 millions de km2, ses ressources humaines, ses plus 60% de terre arables du monde, ses ressource minières, forestières, hydriques et énergétiques », se vante le président de l’Union Africaine.

D’après Macky Sall, cette Afrique des solutions qui souhaite engager avec tous ses partenaires des rapports réinventés qui transcendent le préjugé selon lequel qui n’est pas avec moi est contre moi.

« Nous voulons un multilatéralisme ouvert et respectueux des différences parce que le système des nations unies né sur les cendres de la guerre ne peut emporter l’adhésion de tous que sur la base d’idéaux partagés et non de valeurs locales érigées en normes universelles », rappelle Macky Sall.

A.K.C – Senegal7