Diplomate brutalisée au canada : l’ambassade du Sénégal dément la police

L’histoire des brutalités exercées sur la diplomate sénégalaise Oumou Kalsoum Sall Niang par la police canadienne à Ottawa ne cesse de faire parler dans ce pays d’Amérique du Nord. En effet note jotaay, alors que la presse canadienne a fait focus sur les arriérés de loyer d’un montant de 45.000 dollars, soit près de 30 millions que la Sénégalaise devrait à son bailleur, l’ambassade du Sénégal Ottawa conteste cette information largement diffusée dans la presse canadienne.

A contrario, la mission diplomatique sénégalaise à Ottawa dénonce une nouvelle fois qu’une diplomate soit battue par la police québécoise. Dans la note, l’ambassade du Sénégal à Ottawa a déploré la diffusion d’informations «fausses et choquantes» sur une de ses collaboratrices, visant, selon elle, à «diluer la gravité» des «violences policières inadmissibles» subies par la diplomate.

Rappelons que la diplomate sénégalaise Oumou Kalsoum Sall Niang, conseillère à l’ambassade de la République du Sénégal à Ottawa, a été détenue et aurait été battue par la police le 2 août à Gatineau, au Québec, de l’autre côté de la rivière d’Ottawa. La police de Gatineau a déclaré avoir été appelée à la résidence pour assister un huissier qui tentait de saisir des biens en lien avec le jugement du tribunal contre elle. La police a aussi déclaré avoir arrêté une femme ayant un statut diplomatique parce que celle-ci a frappé un policier au visage, ajoutant qu’elle avait été plaquée au sol après avoir prétendument mordu un autre policier.

Fanta DIALLO BA-senegal7