L'Actualité en Temps Réel

Dossiers politiques et judiciaires : Novembre de tous les possibles

Ce sera une véritable montée d’adrénaline au sein du landerneau politique national suite à la kyrielle de dossiers politico-judiciaires chauds qu’occuperont ce mois de novembre.

Ce mois de novembre risque d’être chaud. Et pour cause, beaucoup d’événements à caractère politique poussent à le penser pour ne pas dire le croire. Déjà, la convocation d’Ousmane Sonko prévue ce 3 novembre en est une parfaite illustration.
Car, si l’on rappelle des événements de mars 2021, les Sénégalais restent perplexes par rapport à tout ce qui pourrait se passer. Avec 14 morts lors de sa dernière convocation suivie de sa mise sous contrôle judiciaire, la majorité des citoyens se dit que tout peut se passer.

Surtout que les acteurs politiques actuels se regardent en chiens de faïence. L’autre élément et pas des moindres reste l’occupation du terrain par les acteurs. Pouvoir comme opposition, désirant occuper l’espace politique en allant à la rencontre des populations mettent en branle des slogans hostiles pouvant être le nid de toutes les violences.

Ce n’est pas tout. Pour contrer la très probable troisième candidature du Président Macky Sall, une partie essentielle de la société civile va entamer des opérations de sensibilisation sur le terrain. Et tout peut arriver. C’est dire qu’il existe un véritable cocktail explosif poussant à croire que tout peut arriver durant ce mois de novembre.

Avec Senegal7