L'Actualité en Temps Réel

Dr Abdourahmane Diouf sur le 3e mandat : « Macky n’a pas le droit de sacrifier les membres du Conseil constitutionnel »

Les juges constitutionnels qui auront la lourde tâche de valider ou d’invalider la très probable candidature de Macky SALL sont exposés. D’après le fondateur du parti Awalé, en les obligeant à se prononcer sur sa candidature, le Chef de l’Etat les met en danger.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux  sociaux, Abdourahmane Diouf invite le Chef de l’Eta à ne pas sacrifier les juges constitutionnels  à propos de son intention de briguer un troisième mandat. « Il ne doit pas sacrifier les membres du Conseil constitutionnel en leur faisant prononcer quelque chose d’inexact.

Il veut leur faire oublier leurs enseignements en droit, leur dignité de père de famille, leur devoir pour le Sénégal. Ce qui risque de créer une brouille entre les populations et le Conseil constitutionnel » avertit Dr Abdourahmane Diouf.

Ce dernier est convaincu que le président Sall n’a pas le droit d’humilier ces honorables pères de famille, alors qu’il sait pertinemment qu’il ne peut se représenter pour faire un 3e mandat. Selon lui, le Sénégal a tout donné à Macky Sall.(…),rapporte Walf Quotidien.

Assane SEYE-Senegal7