Dr Abdrahmane Diouf crache sur le cumul des mandats et donne RV au soir du 31juillet

Une fois à l’Assemblée nationale, la coalition Aar Sénégal compte se battre pour mettre fin au cumul des mandats. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Dr Abdourahmane Diouf, investi sur la liste nationale, lors d’une tournée à Rufisque.

« Quand on a été récemment maire d’une ville, on doit se contenter  de faire le travail pour lequel on a été élu, d’autant plus qu’ils ont énormément de difficultés à mettre en œuvre leurs programmes. La période des députés-maires, ou ministres-maires est révolue »,a-t-il tranché.

Selon Dr Abdourahmane Diouf, « les maires n’ont pas les moyens et doivent faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour avoir un bilan. Et je trouve qu’aller faire une autre campagne, six mois après son élection pour être député, ce n’est pas respecter le mandat qui a été confié par les populations ».

Réaffirmant que la coalition Aar Sénégal est contre le cumul des mandats, il a demandé de « sanctionner négativement tous ceux qui sont en train de leur demander un autre mandat électif ».Comparant Aar Sénégal aux autres coalitions, il a renseigné : « Nous sommes les seuls à avoir présenté un contrat de législature avec des points, comme par exemple la réhabilitation des daaras, le patriotisme économique qui ferait que les entreprises sénégalaises auraient entre les mains l’économie sénégalaise », renseigne Libération.

Assane SEYE-Senegal7