Ecarts tarifaires : un pharmacien «véreux» dans la ville ?

Vous rappelez-vous ce titre d’un film américain : « Un tueur dans la ville » ? Evidemment, oui ! Pour ce coup-ci, il s’agit plutôt d’un pharmacien véreux dans la ville de Dakar.

Tenez ! Il y a quelques semaines, un confrère a acheté un médicament ayant pour nom «Aqualarm Up-Intensive » à 6.200 cfa dans une pharmacie sise Liberté VI. C’est un collyre pour traitement de sécheresse oculaire et autre conjonctivite allergique.

Deux semaines après, le patient a renouvelé l’ordonnance c’est-à-dire acheté le même médicament. Cette fois-ci dans une autre officine située à Derklé- Castors à 3.738 cfa. Du double…au simple soit un écart tarifaire de 2.462 cfa.

Pourtant les deux pharmacies sont du même secteur, les deux produits « Aqualarm Up-Intensive » sont aussi du même lot de fabrication (0960) et de la même date d’expiration (07-2022).

Pour « Le Témoin » quotidien, comment un même produit peut-il faire l’objet d’un tel si grand écart de prix entre deux officines situées à moins de 5 km l’un de l’autre ?

Assane SEYE-Senegal7