Elle violente sa belle-mère avant de voler ses biens d’une valeur de 50 millions de F Cfa

Coumba Diouf risque de passer le restant de sa vie en prison. Ce, si la chambre criminelle suit la demande du ministère public qui, a requis, hier, à son encontre une peine de réclusion criminelle à perpétuité, ce 19 avril.

 

D’après Actusen, elle est accusée par sa belle-mère, Moukha Al Wazi, de l’avoir violentée, traînée par terre puis menacée avec un couteau avant de la contraindre de lui remettre ses biens qui se trouvaient dans son coffre.

 

Agée de 88 ans, la victime avait déposé une plainte contre X pour violences avec une incapacité temporaire de travail de 25 jours et vol. Elle soutenait qu’une dame l’avait prise au dépourvu dans sa chambre avant de la tirer de son lit. Et, avant qu’elle ne réagisse, la femme qui l’a agressée lui a tiré les cheveux, l’a violentée, traînée par terre puis menacée avec un couteau. Ainsi, racontait-elle, son bourreau l’a éconduite de sa chambre jusque-là où se trouvait son coffre à bijoux, avant de lui demander de l’ouvrir.
Selon la victime, son agresseur a volé 4.000 dollars, des bijoux en or, des diamants etc., le tout estimé à 50.000.000 de francs CFA. Elle déclare que ses bijoux lui ont été légués par sa mère et sa grand-mère. Poursuivant sa complainte, elle renseigne que l’auteure des faits s’est servie de clés pour ouvrir la maison. Des allégations confortées par l’enquête qui a révélé qu’aucune effraction n’a été notée sur la porte.
Ainsi, l’enquête menée a porté le doigt vers sa belle-fille Coumba Diouf. Cette dernière a été trahie par la vidéo surveillance de la maison.

 

Cueillie et entendue, Coumba Diouf révèle avoir volé les biens de sa belle-maman. Ce, avant de revenir dans ses déclarations devant le juge-instructeur en déclarant que c’est sa belle-mère, Moukha Al Wazi, qui lui avait volontairement remis les bijoux à titre de donation pour sa petite fille.

 

Venu représenter sa vielle maman, l’époux de l’accusée, Hamid Sackre, s’est montré très galant en essayant de tirer d’affaires sa femme chérie.

 

Fanta DIALLO BA-senegal7