L'Actualité en Temps Réel

Evasion de Pape Mamadou Seck : les gardes pénitentiaires risquent gros

L’enquête sur l’évasion de Pape Mamadou Seck, dans la nuit du 9 au 10 juillet dernier au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec, est bouclée. La Sûreté urbaine devrait, ainsi présenter son rapport, mardi prochain, au procureur de la République.
D’après Les Echos, dans sa livraison de ce vendredi, les gardes pénitentiaires chargés de surveiller Pape Mamadou Seck risquent gros. Ils devraient faire l’objet de poursuites. Selon le journal, les enquêteurs ont la conviction que le fugitif a profité de leur négligence pour s’enfuir. Que les barreaux sciés ne sont qu’une mise en scène de leur part pour se dédouaner.

La balle est dans le camp du procureur de la République. Le chef du parquet déterminera les charges à retenir et, le cas échéant, la suite à donner à cette affaire.

Pour rappel, Pape Mamadou Seck a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur la «Force spéciale». Il a été retrouvé à Darou Karim, près de Mbacké, chez son marabout, quinze jours après son évasion. Depuis lors, il est en détention.

Diaraf DIOUF Senegal7