L'Actualité en Temps Réel

Faits et gestes : Le bouclier féministe autour de Adji Sarr !

Les accusations de viols qui visent Ousmane Sonko continuent de rythmer l’espace politique sénégalais. Le sujet déchaine également les passions au sein d’une opinion publique divisée entre les anti et les pro Sonko. Les réseaux sociaux sont surtout l’espace de cette confrontation où les mots volent très bas. Adji Sarr, considérée par une partie de l’opinion comme un pion dans le « complot » qui viserait Ousmane Sonko, est la cible d’injures et de menaces. Mais, la masseuse n’est plus seule car pouvant compter sur le soutien indéfectible d’un trio de femme. Françoise Hélène Gaye, Gabrielle Kane, Maty 3 pommes s’érigent en bouclier pour, disent-elles, préserver la dignité de Adji Sarr et militer pour la tenue d’un procès.

Les injures qu’elles subissent dans les réseaux sociaux n’entament en rien leur détermination comme en témoigne l’affrontement verbal entre Gabrielle Kane et des partisans de Ousmane Sonko devant le Palais de justice de Dakar. Révélée au grand public dès l’éclatement de l’affaire, elle avait crevé l’écran lors de l’émission « Jakkarlo » consécutive à l’affaire. Gabrielle Kane était ce jour-là, l’une des rares féministes, à apporter son soutien à Adji Sarr. Elle a, avec le temps, tissé une proximité avec la jeune masseuse qu’elle a accompagné au Tribunal lors de sa dernière convocation par le Doyen des juges. C’est un truisme, elle est l’une des cibles favorites des partisans de Sonko.
Françoise Hélène Gaye, également, est très remarquée dans son soutien total à Adji Sarr. Ancienne militante du parti Rewmi, elle fut l’une des premières femmes politiques à user des réseaux sociaux pour faire face au régime de Macky Sall. Tenace dans l’adversité, elle a eu diverses bisbilles dans la toile notamment avec les pro Sonko qui ne partagent pas certaines de ses positions. L’éclatement de l’affaire n’a pas contribué a apaisé ses démêlés avec les « Pastéfiens » qui ne retiennent plus les coups contre l’initiatrice du Collectif pour la Défense des Droits de Adji Sarr (CODDAS).
Maty 3 pommes fait aussi parti du trio de féministe à la rescousse de Adji Sarr. Très remarquée ces derniers jours suite à ses accusations contre une journaliste de la 2sTV qui aurait eu une relation secrète avec un cadre du parti « Pastef », l’ancienne de Walf FM assume son soutien à la jeune masseuse. Animatrice d’une page Facebook très suivie, Maty 3 Pommes dénonce des attaques fréquentes contre sa personne et des harcèlements jusque dans les rues. Ses relations avec les « Pastéfiens » se sont surtout dégradées quand elle a donné la parole dans un de ses live Facebook à Me El Hadj Diouf (avocat de Adji Sarr) mais aussi à Françoise Hélène Gaye. Maty 3 pommes s’est depuis, braquée et rend coup pour coup. Elle est accusée par certains partisans de Sonko d’être l’une des organisatrices de la sortie de Adji Sarr sur RFI et Le Monde.

M. TINE-Senegal7