L'Actualité en Temps Réel

Fonds d’appui aux acteurs culturels : 1,20 milliard introuvables pour des danseurs et stylistes

1,20 milliard présumé versé à des acteurs culturels non-identifiés et sans aucun justificatif.C’est le constat fait par la Cour des comptes au ministère de la Culture et de la Communication.

 

Libération annonçait que la Cour des comptes avait demandé au Garde des Sceaux l’ouverture d’une information judiciaire contre Léon Nzzalley alors Directeur de l’administration générale et de l’équipement (Dage) du ministère de la Culture et de la Communication pour défaut de justification de dépenses pour un montant de 1.20.000.000 fcfa.

 

Que s’est-il passé ? En pleine pandémie, l’Etat avait  dégagé un important montant pour soutenir les acteurs culturels. »Même si cet appui important de l’Etat a permis de soutenir les acteurs, il reste qu’en termes de reddition des comptes, des limites sont notées.

En effet, si certains sous-secteurs (presse, livre et édition, cinéma, audiovisuel créatif et artistes vivant avec un handicap) ont justifié intégralement les fonds alloués en transmettant toute la documentation y afférente, des manquements sont notés chez les autres », renseigne la Cour des comptes.

 

En effet, les critères d’éligibilité, les procès verbaux de fin de travaux par sous-comité ainsi que toutes les pièces justificatives permettant de s’assurer de la réalité de l’octroi des fonds aux membres des sous-comités, identifiés n’ont pas été produits.(…).D’après la Cour des comptes, le Dage admet que des organisations ont failli dans la transmission des pièces justificatives.

Mais il s’y ajoute qu’il n’a pas produit à la Cour la liste des bénéficiaires du sous-comité « Arts Visuels et les pièces justificatives complémentaires concernant les secteurs de « Danse », » mode et stylisme », Patrimoine culturel » et Sodav ainsi que des les décharges attestant le paiement effectif de la subvention. Concernant tous ces secteurs, aucune pièce justificative n’a été produite, conclut la Cour qui demande de saisir la justice, rapporte Libération.

 

A LIRE AUSSI :   FONDS FORCE COVID-19 : 25.702 ACTEURS CULTURELS ONT REÇU L’AIDE DE L’ETAT (MINISTÈRE)

 

Assane SEYE-Senegal7