L'Actualité en Temps Réel

Guinée : l’ex-président de la Cour constitutionnelle écroué

L’ancien président de la Cour Constitutionnelle, juridiction qui a validé le troisième mandat de Alpha Condé a été envoyé en prison. Mohamed Lamine Bangoura a été écroué à Conakry pour des faits présumés de corruption, d’enrichissement illicite, parjure et détournement de deniers publics.
L’ancien président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura a été inculpé par la Cour de Répression des infractions économiques et financières pour des faits « présumés de corruption, enrichissement illicite, blanchiment d’argent, faux et usage de faux en écriture publique, parjure, détournement de deniers publics et complicité » et placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Conakry, ce jeudi 15 décembre.

L’ex-président de la Cour Constitutionnelle qui, avec sept (7) autres conseillers avaient évincé Kelefa Sall, à l’époque président de ladite institution, est dans le collimateur du ministère de la justice depuis plusieurs mois, rapporte Apanews.

Selon la même source, en juillet dernier, le ministre de la justice Alphonse Charles Wright révélait que le vendredi 28 septembre 2018, M. Bangoura jusque-là vice-président de la Cour Constitutionnelle a été élu à la tête de ladite institution avec un budget annuel de plus de 20 milliards de francs guinéens.

Il a été constaté qu’en dépit de son salaire mensuel de 145 millions de francs guinéens, M. Bangoura, sans cause justifiant une mission de service public de la Cour, possède un immeuble R+4 objet du titre foncier N°1647/NGA du lot 4 Dakar pour un montant de 404 millions de francs CFA.

Senegal7