L'Actualité en Temps Réel

Guinée : Mamadi Doumbouya exige le retour immédiat d’Alpha Condé

Selon les informations relayées par nos confrères de Jeune Afrique, le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya, aurait donné un ultimatum aux autorités turques, pour le retour au pays de l’ancien président Alpha Condé. L’ancien président s’était envolé pour la Turquie le 21 mai dernier pour des raisons médicales.

A en croire cette source, »un bras de fer » serait engagé entre le président de la transition guinéenne et le groupe turc Albayrak, proche du chef de l’État Recep Tayyip Erdogan, afin qu’il facilite le départ d’Istanbul d’Alpha Condé. Ce fait aurait été le motif de l’irruption d’un groupe militaire guinéen le 7 septembre dernier, aux environs de 20 heures, au port autonome de Conakry. Ce, écrit notre source, pour mettre sous pression le conglomérat turc Albayrak.

Le président de la transition souhaitait faire passer un message, sous forme d’ultimatum : «Il donne à ses dirigeants 72 heures pour organiser le retour en Guinée d’Alpha Condé. Sous peine de devoir cesser leurs activités.»

Ce groupe, poursuit Jeune Afrique, « avait participé aux préparatifs de l’évacuation de l’ancien président à Istanbul, le 21 mai dernier. Il lui avait mis à disposition l’avion qui l’a transporté, mais aussi la villa dans laquelle il réside. C’est d’ailleurs lorsqu’Alpha Condé était encore au pouvoir qu’Albayrak avait signé de gré à gré ce contrat d’une durée de vingt cinq ans pour la gestion des marchandises transitant par le port, qui avait déclenché une grève parmi les dockers.»

Selon J.A, actuellement les négociations sont discrètement menées par l’ambassadeur turc Volkan Türk Vural. Car, «ce dernier cherche, en vain pour le moment, à être reçu par Mamadi Doumbouya afin de lui faire passer un message d’Ankara, désireux de trouver une issue à cette crise. Il devait également s’entretenir ce 9 septembre avec le ministre des Affaires étrangères, Morissanda Kouyaté. En attendant, les travaux de rénovation de la résidence privée d’Alpha Condé située dans le quartier huppé de Kipé, dans la commune de Ratoma, ont été relancés en août.»

Alpha Condé est hospitalisé depuis le 3 septembre 2022, à IstanbuL. Le porte-parole de la présidence, le colonel Amara Camara avait fait savoir que l’ancien président Alpha Condé bénéficie «des meilleurs soins en droite collaboration avec les autorités de la Turquie.»

Senegal7