Hôpital Général Idrissa Pouye : Dr Kaba déplore les cas graves du variant Delta sur toutes les tranches d’âge

Alors que la première et la seconde vague de la maladie à coronavirus  visaient principalement les adultes, le constat avec le nouveau variant Delta est qu’il n’épargne plus aucune tranche d’âge.

Ces propos sont de Dr Kaba, coordonnateur de l’hôpital  Idrissa Pouye (Cto) qui a indiqué que les sujets jeunes développent aussi des formes graves de la maladie.

Un vieux patient  atteint de la forme grave de la maladie qu’il a contracté lors d’un enterrement de l’un ed leur proch, Mr Mbaye est d’avis qu’il a eu tellement de douleurs qu’il a failli  quitter ce bas monde.

Quant à un jeune Congolais  âgé de 31 ans qui a requis l’anonymat, il a affirmé qu’il s’apprêtait à voyager lorsqu’il a senti  quelque chose,il est allé  faire le test et on lui a déclaré qu’il avait contracté la maladie.

Une autre dame en état de grossesse de 8 mois a elle aussi  été victime de la forme grave de la maladie après s’être vaccinée.

Pour Dr Kaba urgentiste, les formes graves du nouveau variant Delta ne sont plus fonction des comorbidités chez les patients. Selon lui, presque toutes les tranches d’âge sont sous le joug de cette forme sévère de la maladie à coronavirus.Surtout chez les jeunes âgés de 20 à 25 ans.

Assane SEYE-Senegal7