Idrissa Goudiaby inhumé à Ziguinchor

Une foule immense a accompagné Idrissa Goudiaby à sa dernière demeure. Le taximan tué le 17 juin le jour de la manifestation interdite de Yewwi Askan Wi a été inhumé ce vendredi matin à Ziguinchor.

La prière mortuaire est effectuée alors que le cercueil est enveloppé du drapeau national du Sénégal. La procession a ensuite pris le chemin du cimetière.

Des véhicules particuliers, des taxis et des jakarta, avec en tête de peloton l’ambulance de l’hôpital régional de Ziguinchor, avec à son bord la dépouille de la victime, ont accompagné Idrissa Goudiaby.

Une cérémonie de lecture de coran a précédé l’inhumation de la victime. Des prières formulées pour le repos de l’âme du défunt.

Pour rappel le parquet de Ziguinchor avait ordonné une troisième contre-expertise avant de se raviser pour autoriser finalement l’inhumation d’Idrissa Goudiaby. Sa famille, avait totalement écarté une troisième autopsie.

La contre-expertise, demandée par la famille, avait contredit la première autopsie qui indiquait une mort causée par «un objet contendant » ou «tranchant ».
Selon les résultats de la contre-expertise, «les lésions présentées par monsieur Idrissa Goudiaby sont compatibles avec une mort violente par arme à feu avec orifice d’entrée endobuccal commissural droite et orifice de sortie massétéro-parotidien droit responsable d’un choc hémorragique et du décès ».

Senegal7