Législatives 2022 : Pourquoi les cités religieuses ont voté contre Benno ?

A l’issue du scrutin législatif de dimanche dernier, le constate est que la quasi-totalité des foyers religieux ont voté contre Benno Bokk Yaakaar. Les raisons d’une telle donne sont inexplicables pour le commun des sénégalais. Senegal7 tente d’élucider ce mystère.

La parti au pouvoir vers le déclin, a part Médina Gounass ou on clame partout  » minèn ko laamou », les cités religieuses ont tournées le dos a BENNO BOKK YAAKAR.

En effet, à Touba comme dans plusieurs autres localités du Sénégal, les premiers résultats issus des élections locales tenues, hier, ont tout l’air d’un vote-sanction contre la liste unique de Benno Bokk Yaakaar.

Les électeurs des cités religieuses de Touba, Tivaouane, Cambèrene et Thiènaba ont voté contre la liste. Compte tenu des leaders de la coalition issue de ces cités a l’instar du maire de Tivaouane,Diop Sy  a été battu dans le bureau numéro 08 ou il a voté.

Abdoulaye Diouf Sarr, responsable politique de Benno à Yoff, avec sa casquette d’ancien ministre et tête de liste de la coalition Benno à Dakar, a été renversé par un jeune de Yoff. Les  législatives qui sont le second tour des locales, a confirmé la perte de terrain de Benno Bokk Yaakaar à Yoff.

A Touba, l’apport de Cheikh Bara Dolly  n’a pas été significatif pour sauver Benno d’une défaite. Ce qui confirme que Me Wade  y reste encore le maitre.

En attendant d’approfondir dans le mystère de cette déroute du pouvoir, d’aucuns posent la question : Le pouvoir ne s’est-il pas tiré une balle en refusant la loi contre les LGBT proposée par l’opposition, renseigne Direct News ?

idrissa Mané (Stagiaire)-Senegal7