L'Actualité en Temps Réel

Législatives : Les mandataires convoqués au Conseil constitutionnel pour communication des délibérés

Les mandataires des coalitions ayant introduit des recours ont été convoqués à l’instant par le greffe du Conseil constitutionnel. Ce, pour communication et publication des délibérés, rapporte Libération online.

Huit listes de candidats aux élections législatives du 31 juillet ont été validées par le ministère de l’Intérieur qui a toutefois rejeté la liste des suppléants au scrutin proportionnel présentée par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) et la liste des titulaires au scrutin proportionnel présentée par la coalition Yewwi askan wi (YAW) pour non-respect de certaines dispositions du Code électoral.
 
Selon l’arrêté du ministre de l’Intérieur rendu public, lundi, ont été déclarées recevables : la coalition Bokk Gis Gis/Liggey, la coalition Naataange askan wi, la coalition alternative pour une assemblée de rupture, la coalition BBY, la coalition Buntu Bi, la coalition Les Serviteurs, la grande coalition Wallu Sénégal, la coalition Yewwi askan wi.
 
Par contre, ’’n’est pas recevable la liste des suppléants au scrutin proportionnel présentée par la coalition BBY pour non-respect des dispositions relatives à la parité’’, estime le ministre de l’Intérieur dans son arrêté portant recevabilité des listes de candidats pour les élections législatives du 31 juillet 2022.
 
La liste des titulaires au scrutin proportionnel présentée par la coalition YAW ’’n’est pas recevable’’ pour ’’non-respect des articles L 178-1 et L179 aliéna 2 du Code électoral’’, selon l’arrêté ministériel.
 
La coalition YAW n’avait pas pu procéder au remplacement d’un de ses candidats frappé d’inéligibilité.
 
BBY et YAW ont saisi le Conseil constitutionnel.

Diaraf DIOUF Senegal7