L’IAM trainé en justice par une de ses enseignantes

Rien ne va plus entre l’institut africain de management (IAM) et son ex-enseignante Véronique PETETIN. Et c’est elle-mem qui a étalé leur different sur sa page facebook.

« Pour la première fois de ma vie, je suis au Tribunal devant le Président de la cour, car j’ai porté plainte contre un ancien employeur: l’Institut Africain de Management.

Précision très importante: l’institut Africain de Management a été acheté, il y a deux ans, par un consortium d’investisseurs étrangers.( En l’occurence européen )

Un consortium d’investisseurs, par définition, achète une entreprise pour gagner de l’argent, et ensuite au bout de quelques années, la revendre. Un consortium d’investisseurs est donc un groupe qui est assez fortuné pour acheter des établissements d’enseignement supérieur…

J’ai enseigné en tant que professeur associé à l’Institut africain de management pendant 8 ans, avec mon doctorat de lettres et mes 35 ans d’expérience, ( quand j’ai commencé à l’IAM)

Au bout de ces 8 années, où j’ai donné le meilleur de moi même aux étudiants, à l’école, à son administration et à son PDG d’alors , Moustapha GUIRASSY, pour lequel j’ai le plus grand respect, la nouvelle Direction m’a mise à la porte, sans aucun préavis, sans aucune indemnité…du jour au lendemain, sans même un rendez vous préalable pour dialoguer.

Depuis janvier 2022, l’IAM refuse de se rendre à toutes les convocations qui lui sont adressées, d’abord à l’Inspection du travail, puis au Tribunal de Dakar

Le lundi 27 juin, un huissier a déposé à l’IAM le dossier préparé par mon avocat.

Ce mardi, je me suis présentée devant le Président de l’audience de ce jour, pour qu’il me voie et puisse prendre sa décision: le Sénégal est il un pays de droit, qui défend les travailleurs ? ».