L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Loi d’amnistie proposé par le president : le forum civile oppose son veto

Premierbet

Dans son allocution lors du lancement du dialogue national à Diamniadio le lundi 26 février 2024, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a annoncé une proposition controversée : l’introduction d’un projet de loi d’amnistie générale concernant les événements politiques survenus entre 2021 et 2024. Cette initiative, présentée comme une mesure visant à promouvoir la réconciliation nationale, a suscité des réactions mitigées au sein de la société civile sénégalaise.

 

Le président Sall a affirmé que cette proposition vise à favoriser un esprit de réconciliation nationale. Cependant, plusieurs voix se sont élevées pour critiquer cette démarche, la qualifiant d’inappropriée et d’évitement de la vérité. Le Forum civil, a vivement réagi à cette annonce à travers un communiqué de presse. Birahim Seck et ses collègues ont exprimé leur désaccord, dénonçant la volonté présumée du président de « d’ensevelir la vérité » et de consolider « le règne de l’impunité » selon seneweb.

 

Selon la section sénégalaise de Transparency International, une réconciliation nationale authentique doit reposer sur la vérité et la justice. Une approche préfabriquée ou manipulée, même présentée comme légale, ne ferait que nourrir les sentiments de haine et de ressentiment, mettant en péril l’unité nationale. Il est souligné que de nombreux Sénégalais ont souffert de violences extrêmes au cours de cette période, impactant gravement l’économie et causant des pertes humaines et matérielles considérables.

 

Le Forum civil appelle ainsi le gouvernement et la justice sénégalaise à établir les responsabilités concernant les événements survenus entre 2021 et 2024, considérant cela comme le fondement essentiel d’une réconciliation nationale authentique. Ils réclament des enquêtes transparentes et indépendantes afin de faire la lumière sur les violences politiques et sur le système de recrutement et de formation des forces de défense et de sécurité.

 

De plus, le Forum civil encourage la presse ainsi que les citoyens à continuer à collecter des preuves pour faire éclater la vérité. Cette démarche vise à garantir que les responsables des violences et des injustices soient tenus pour compte, et que les victimes obtiennent justice et réparation.

 

 

Dans un contexte où la nation sénégalaise est confrontée à des défis de division et de méfiance, la question de la réconciliation nationale revêt une importance cruciale. Cependant, comme le souligne le Forum civil, cette réconciliation ne peut être véritable que si elle est fondée sur la transparence, la vérité et la responsabilité.

 

 

SARA JUPITER  SENEGAL7

Comments are closed.