Accueil Actualités Macky endort les syndicats avec des…promesses soporifiques

Macky endort les syndicats avec des…promesses soporifiques

Après une année d’absence forcée à cause de la pandémie de Covid-19, les centrales syndicales ont remis au Chef de l’Etat Macky Sall, les doléances des travailleurs sénégalais. Les syndicalistes ont profité de leur face à face avec le Président pour revenir sur les différents maux dont souffrent leurs secteurs respectifs. Le locataire du Palais qui les a reçus à la salle des banquets, a répondu à leurs questions. Comme de par le passé, il a répondu aux maux par des mots.

La salle des banquets du Palais de la République n’était pas vide ce 1er mai. A l’occasion de la fête internationale du travail, elle a reçu une partie des centrales syndicales du Sénégal. En raison de la pandémie de covid-19, la cérémonie s’est déroulée en toute sobriété. Mais les représentants des travailleurs dans différents secteurs d’activités présents à la fête, ont passé en revue les différents problèmes que rencontrent les travailleurs. Ils ont exposé au Chef de l’Etat Macky Sall les différents maux dont ils souffrent.

Les syndicalistes listent leurs maux…Macky fait encore des promesses

Les représentants syndicaux ont tous salué la manière dont l’Etat a géré la pandémie. Ce qui a permis de sauver beaucoup d’emplois. A cause des mouvements d’humeur rencontrés ces derniers jours, ils ont rappelé au Président Macky Sall, l’urgence de soutenir les travailleurs et régler les problèmes au sein des lieux de travail. Le secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé, a lui, rappelé au Président l’urgence de réformer le secteur des médias. La révision des accords collectifs à La Poste était aussi au rendez-vous de ce samedi.

Face aux syndicalistes, le Chef de l’Etat s’est montré sensible à leurs préoccupations. Macky Sall a répondu aux maux des travailleurs par des mots. Le Président de la République a fait beaucoup de promesse. Il a, par ailleurs, promis que le chemin de fer Dakar-Bamako serait bientôt rétabli. Le locataire du palais a assuré que le Train Express Régional allait rouler avant la fin de l’année 2021. Que des promesses ?

Des promesse…encore des promesses

Le chef de l’Etat de Macky Sall s’est encore aventuré dans son terrain favori. Le Président est un bon orateur. Il sait comment traiter les affaires de la cité et comment s’en sortir. Le locataire du Palais a tenu beaucoup de promesses devant les représentants syndicales qui lui ont exposé les problèmes des travailleurs dans leurs différents domaines d’activité. Des promesses qui anesthésient : « Le Train express régional (TER) Dakar-Diamniadio va démarrer avant la fin de l’année »…Et pourtant il a été inauguré depuis le 14 janvier 2019…« Le gouvernement a engagé une réflexion sur la régulation du secteur des médias sociaux et les textes sont presque finis »…Presque finis selon Macky…Quelle aberration !

Les représentants des différents centrales syndicales qui n’attendent que la concrétisation de ces promesses, doivent s’en référer au passé. Quid des doléances du 1er mai 2019 ? Et celles de 2018 ? Depuis son accession à la magistrature suprême en 2012, combien de revendications ont eu des réponses adéquates ? Chaque année ces doléances dorment dans les tiroirs, les travailleurs espèrent que les choses seront différentes cette année.

Xibaaru