Magal 2021 : La recommandation du Khalife aux autorités étatiques

Le khalife général a demandé aux autorités étatiques d’accélère les travaux dans la cité religieuse afin que les chantiers soient achevés, a indiqué, lundi, le porte-parole Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

L’état de certaines routes a été également décrié par le porte-parole du Khalife qui a appelé les talibés à éviter de barrer les principaux axes avec des tentes.

Le Magal de Touba revêt un caractère multidimensionnel pour tous les musulmans, en général, et les mourides, en particulier. L’originalité du grand Magal de Touba réside à deux niveaux. D’abord, contrairement à ce qu’on a l’habitude de célébrer, il marque le début de dures épreuves et de souffrances endurées par le Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké durant son exil au Gabon.

Ensuite, c’est le Cheikh qui a initié cet événement (à Diourbel) et a recommandé à ses fidèles de se souvenir de ce jour béni durant lequel il a obtenu tout ce qu’il voulait de son Seigneur. « Celui pour qui mon bonheur est le sien, où qu’il se trouve, devra tout mettre en œuvre le jour du 18 Safar pour rendre grâce à Dieu, car, disait-il, mes remerciements personnels ne pourraient suffire pour témoigner ma reconnaissance au Seigneur. »

Le grand magal de Touba prévu le 26 septembre prochain.

Ousmane Ndiaye – Senegal7