L'Actualité en Temps Réel

Mairie de Dakar – Jean Dias défend son fils : « Ils ont tort de le pointer »

Le leader du Bloc des centristes Gaindé a déclaré, dimanche, que les leaders de Yewwi Askan Wi   ont tort de s’attaquer à Barthelemy Dias sur ce qu’il s’est passé à l’installation du nouveau bureau du Conseil municipal de la ville de Dakar.

« Ils ont tort de le pointer. Je voudrais vous rappeler qu’il y a un seul élu par le suffrage universel. C’est le maire de Dakar« , a-t-il d’emblée déclaré dans l’émission Grand Jury de ce dimanche 13 août.

Décision de la Cour d’Appel

Dans la foulée, il rappelle également que les autres ont été élus conseillers. « Il (Ndlr : Abass Fall) a été choisi pour être premier adjoint. Entre temps, des démarches auprès de la Cour d’Appel ont emmené celle-ci a déclaré le bureau irrégulier. Donc, il faut recommencer. C’est ce qui a été fait« , a détaillé Dias-père.

« Le maire ne peut imposer personne »

L’envoyé spécial du chef de l’Etat se veut donc clair sur cette affaire. Selon Jean Paul Dias, le maire ne peut imposer personne.

 A lire aussi :   DISSOLUTION DE PASTEF : JEAN PAUL DIAS JUGE LA SANCTION « EXCESSIVE »

Birama Thior – Senegal7

Comments are closed.