L'Actualité en Temps Réel

Manif : Des organisations citoyennes annoncent une plainte contre le préfet de Dakar à la Cour suprême

Des organisations de la société annoncent une plainte contre le préfet de Dakar à la Cour suprême. 26 de leurs membres ont été arrêtés vendredi lors de la marche non autorisée pour protester contre la vie chère au Sénégal. Ces 9 organisations annoncent, par ailleurs, de nombreuses autres manifestations partout dans le pays les jours à venir.

Selon Sylvestine Mendy (Africa First), la police a séquestré 26 de leurs camarades de lutte parmi lesquels 4 femmes dont elle-même. Elle précise que tout cela s’est passé vers 16 heures au camp Abdou Diassé.

Et d’ajouter que des arrestations farouches ont été notées. « La troisième vague a été jetée vers la VDN. C’est grâce à cette troisième vague qu’ils ont constaté que leurs puces ont été confisquées et ils sont automatiquement retournés à la police central. »

Sylvestine Mendy ajoute : « Ils avaient confisqué 4 de nos voitures. Pour le moment, seules 2 ont été restituées. Deux de nos camarades sont toujours toujours entre les mains des policiers (police centrale). »

Mme Mendy précise également que les 9 organisations vont attaquer les deux « arrêtés liberticides du préfet de Dakar en violation » de leurs droits au niveau de la cour suprême « pour qu’elle rappelle à ce préfet ce que dit la loi. »

« Au retour du magal, nous allons lancé la manifestation « Feup » dans les 46 départements de Dakar et des journées de flyers « Feup » pour sensibiliser la population sénégalaise », a-t-elle conclu.

Ousmane Ndiaye – Senegal7