Mauvaise qualité de l’air à Dakar: Cette situation va persister jusqu’à samedi en fin d’après-midi

L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) et le Centre de gestion de la qualité de l’air (CGQA) alertent sur la « très mauvaise qualité de l’air globale à Dakar » pour la journée de ce vendredi, avec des concentrations de particules (PM10) qui dépassent 900 microgrammes par mètre cube dans l’air ambiant.

« La qualité de l’air à Dakar est très mauvaise pour la journée du 03 juin 2022 avec des concentrations de particules (PM10) qui dépassent 900 microgrammes par mètre cube dans l’air ambiant », alertent-ils dans deux bulletins distincts parvenus à l’APS.

Selon l’ANACIM, « une couche de poussières dense couvrira le ciel sur les régions nord (Saint-Louis, Matam) et sur le littoral nord (Dakar, Louga, …) et à quelques endroits du centre (Thiès, Diourbel) ». 

Du fait de cette situation, les visibilités seront « fortement réduites » dans ces zones, indiquent les prévisionnistes.

Ils expliquent que « la réduction des visibilités est étroitement liée à la densité de la poussière qui dégrade à son tour la qualité de l’air ». 

Ils annoncent que l’indice sera également rouge pour les prochaines 24 heures avec « une baisse progressive des concentrations de particules à partir de samedi en fin d’après-midi ». 

« Il existe un risque sanitaire est plus élevé. Il est conseillé aux personnes particulièrement sensibles (les personnes souffrant de maladies respiratoires, jeunes enfants et personnes âgées de ne pas trop s’exposer à l’air ambiant et d’éviter les activités sportives intenses à l’extérieur pour ).

Diaraf DIOUF Senegal7