L'Actualité en Temps Réel

Mbacké : L’ASBA s’indigne après la mort du mouton « ladoum » à la foire d’exposition

Un drame est survenu à la foire d’exposition de moutons de race organisé à Mbacké par l’association d’éleveurs Nouveau type d’élevage de Touba (NTET). Un mouton «Ladoum», qui vaudrait 30 millions de francs CFA, est mort après le pesage. Une situation qui interpelle l’Association pour la sauvegarde et le bien-être animal. Dans un communiqué rendu public, l’ASBA exhorte les propriétaires de bêtes et les services de l’État à tout mettre en œuvre pour y mettre fin.

Texte in extenso 

Suite à la mort d’un mouton « ladoum » lors d’un concours à Mbacké alors que le propriétaire reconnaît lui-même que c’est dû au gavage de la bête, l’ASBA (Association pour la sauvegarde et le bien-être animal) dénonce avec la dernière énergie ce genre de pratique qui relève de la maltraitance animale. De plus, l’ASBA exhorte les propriétaires de bêtes et les services de l’État à tout mettre en œuvre pour y mettre fin.

L’ASBA demande aux organisations locales et aux élus locaux de mieux intégrer la lutte contre la maltraitance animale dans leurs activités de sensibilisation.

L’ASBA tient aussi à dénoncer les images qui circulent sur les réseaux sociaux montrant des pratiques cruelles que font subir aux animaux des monstres au visage humain. Et certains trouvent assez d’énergie pour en rire…

Le président de l’ASBA
Imam Ahmadou Makhtar Kanté