L'Actualité en Temps Réel

Assassinat de la fillette Anta Ndiaye à Bargny : Comment la police a retrouvé le présumé meurtrier

Du nouveau dans l’affaire de l’assassinat de la fillette Anta Ndiaye à Bargny Kipp Finkone. La police a, en effet, retrouvé le présumé meurtrier Mamadou Ba dit « Memeu ».

Ce lundi, en étudiant la scène de crime, en présence de la police scientifique, les enquêteurs du commissariat de Bargny sont attirés par deux faits. D’abord, plusieurs traces de pas étaient visibles au sol. Ensuite, un bonnet de bébé, dont la présence contrastait carrément avec le décor des lieux, les a intrigués. Comme avec les documents abandonnés lors du meurtre du taximan Moustapha Guèye au Point-E, en novembre 2021, c’est grâce à ce bonnet que les policiers sont remontés au tueur présumé. Muni de ce précieux indice, ils ont ratissé large les maisons se trouvant dans la zone avant que la chance ne les sourit, rapporte Libération.

L’autopsie révèle qu’Anta Ndiaye est morte « à la suite d’une asphyxie mécanique par étranglement ». Elle est associée à des «coups et blessures par objet contondant ». Cependant, les légistes ont noté l’absence « de signes d’agression sexuelle », pour dire que la fillette n’avait pas été violée contrairement à la thèse avancée après les premiers constats d’usage.

A.K.C – Senegal7