Mort atroce de François Mancabou : Les graves révélations de son épouse, Clémentine Coly

La mort, ce jeudi, à l’hôpital Principal, de François Mancabou, accusé d’être membre de la « Force spéciale », continue de susciter de vives réactions. Alors que des membres de la société civile réclament l’ouverture d’une enquête suite à la publication des résultats du certificat de genre de mort qui font état d’une « mort accidentelle » pour faire la différence avec une mort naturelle, l’épouse du défunt, Clémentine Coly, a dévoilé les dernières confidences de son époux.

« J’ai accouru à l’hôpital, arrivée j’ai salué le médecin de garde, je lui ai dit c’est Mme Mancabou, on m’a dit qu’il y a urgence. Quand j’ai tourné la tête, j’ai vu que mon époux était sur une chaise roulante, la tête incliné. J’ai vu que le sang coulait sur lui, beaucoup de sang même. Aussitôt, j’ai pris un rouleau de mouchoir à côté pour essuyer le sang. Quand je l’ai appelé Franc, il m’a répondu mais il parlait moins fort. Il m’a dit ‘tu as vu ce qu’ils m’ont fait’. Je lui ai répondu ‘calme-toi je suis là’ », a-t-elle raconté dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

« Quand je nettoyais le sang, j’ai vu des points de suture sur sa tête. Il m’a dit, tu as vu on m’a torturé », révèle Clémentine Coly.

« Lorsque j’ai entendu les médecins me dire qu’il est tout le temps dans le coma, ces derniers jours et à chaque fois que je me suis rendue à son chevet, je l’ai vu dormir branché de partout, j’ai compris que je devais me préparer au pire. Maintenant, il s’est reposé », a-t-elle ajouté.

A.K.C – Senegal7