L'Actualité en Temps Réel

Mort de la deuxième personne la plus vieille au monde

 La polonaise Tekla Juniewicz, la deuxième personne la plus âgée du monde, est morte vendredi matin dans sa 116e année, a annoncé vendredi le petit-fils de la défunte à la chaîne de télévision polonaise TVN24.
 
Tekla Juniewicz est née en 1906 à Krupsko, un village de la région de Lviv (actuelle Ukraine), à l’époque dans l’Empire austro-hongrois.
Âgée de 12 ans lorsque la Pologne est devenue indépendante, en 1918, Mme Juniewicz est considérée comme la personne la plus âgée de l’Histoire polonaise.
 
Jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, Mme Juniewicz a vécu dans sa région natale, rattachée à la Pologne dans l’entre-deux-guerres, aux côtés de son époux, qui était à la tête d’exploitations minières et de magasins.
La famille Juniewicz s’est ensuite exilée dans le sud-ouest de la Pologne, après l’annexion de la région de Lviv par l’Union soviétique en 1945.
 
« Tekla Juniewicz est restée indépendante jusqu’à ses 103 ans (…), elle aimait le cinéma, les émissions d’histoire, les jeux de cartes (…), la lecture, la compagnie des autres et le voyage », rappelle dans un communiqué la commune de Gliwice (sud-ouest) où Mme Juniewicz vivait depuis 1945.
Mme Juniewicz avait cinq petits-enfants, quatre arrière-petits-enfants et quatre arrière-arrière-petits-enfants, tandis que sa plus jeune fille, âgée de 93 ans, est encore en vie.
 
Lucille Randon, une Française de 118 ans, est toujours la doyenne de l’humanité depuis la mort le 19 avril dernier à 119 ans de la Japonaise Kane Tanaka, selon la liste des personnes les plus âgées établie par le Gerontology Research Group (GRG).
 
Maria Branyas Morera, une Hispano-Américaine de 115 ans, est désormais la deuxième personne la plus âgée du monde, toujours d’après le GRG.