Ageroute

Moussa Taye : La liste de BBY est incohérente, incorrecte et doit être sanctionnée

La coalition majoritaire Benno Book Yakaar (BBY), ne devrait pas participer aux élections législatives du 31 juillet 2022.Une conviction de Yewwi Askan Wi (YAW). Invité à l’émission Jury Du Dimanche sur Iradio, Moussa Taye membre de cette coalition de l’opposition a été interpellé sur le sujet.

Le conseiller politique de Khalifa Ababacar Sall est d’avis que la liste de Benno Book Yakaar (BBY) doit être invalidée pour notre non-respect de la parité.

« Ce qui s’est passé à la direction générale des élections est tout à fait normal. La loi permet aux mandataires d’aller contrôler les autres listes concurrentes. C’est ainsi que notre mandataire, Déthié Fall, est parti vérifier si la liste de Benno Bokk Yaakar (BBY) était en conformité avec la loi. Et il a pu débusquer quelques anomalies, incohérences qui font que cette liste est devenue irrecevable » , a laissé entendre Moussa Taye, ce dimanche, devant le Jury du Dimanche, sur Iradio.

 « J’ai entendu par la suite le mandataire de Benno Bokk Yaakar (BBY), Benoît Sambou, dire que Yewwi Askan Wi (YAW) a des listes non paritaires dans 15 départements.

Je dois dire que ceux qui gèrent les élections à Benno n’ont pas souvent la compétence avérée en la matière. La revenante Mimi Touré a perdu la main à cause du chômage politique assez long dont elle a été victime. Benoît Sambou n’a aucune expertise en matière électorale sauf d’animer des polémiques. Il faut distinguer la liste des titulaires et la liste des suppléants », a souligné Moussa Taye.

Selon lui, Benoît Sambou parle d’erreurs matérielles antérieures à ce qu’on a constaté. Il n’a pas évoqué le problème de la parité. Mais, soutient Moussa Taye, les deux femmes qui se suivent on ne peut pas les changer. C’est une liste qui a été déposée qui est incohérente, incorrecte et qui doit être sanctionnée.

A la question de savoir ce qu’il attend du conseil constitutionnel, le membre de Taxawu Sénégal dira  :  » D’un point de vue personnel, je ne m’attends pas à grand-chose par rapport à l’administration électorale. Mais, on va les obliger à respecter la loi. Je n’ai jamais eu aussi confiance au ministre de l’intérieur. Et je l’ai dit depuis sa nomination le danger c’est Antoine Felix Diome. Il n’a pas les épaules pour gérer ce ministère « .

A rappeler que Déthié Fall, a annoncé qu’ à la 43 et à la 44e position sur ladite liste, il y a deux femmes qui se suivent : Rokhaya Ndao et Maimouna Ndiaye.

Suffisant pour Yewwi Askan Wi (YAW) d’exiger l’invalidation de la liste de Benno Bokk Yakaar (BBY).

Diaraf DIOUF Senegal7