L'Actualité en Temps Réel

Ndande : Le nouveau conservateur des sites historiques, Serigne Mbacké Fall étale sa feuille de route

Le tout nouveau conservateur des sites historiques de Ndande a décliné sa feuille de route. Dans une interview accordée à WalfQuodidien, Serigne Mbacké Fall est revenu de fond en comble sur la quintessence desdits sites avant de lancer un appel au Président de la République. 

D’entrée, Serigne Mbacké Fall s’est réjoui de sa toute nouvelle nomination au poste de conservateur des sites historiques de Ndande. Poste que lui a confié le premier magistrat de la localité, Adama Fall. « Je suis descendant des Lamane Ndande. Mes grands frères furent chefs de village et j’ai toujours aimé mon village« , a-t-il fait savoir remerciant ses amis de l’Association nationale pour la promotion des patrimoines Sénégalais. Et dire que ses amis ont soutenu sa nomination.

Poste de conservateur 

Avec la nomination de M. Fall, les sites historiques de Ndande viennent d’avoir  « officiellement » un conservateur pour la première fois de l’histoire. Le nouveau conservateur a rassuré de faire tout son possible pour faire connaitre la cité de Ndande et son histoire « qui fait partie intégrante du Cayor« . Cela passera par le défi de mieux faire connaitre « l’histoire du gigantesque puits appelé Calom), a notamment précisé Serigne Mbacké Fall.

Ndande

Ndande, cette sous-préfecture composée de 321 villages reste encore méconnue, Selon  le nouveau conservateur des sites historiques. Pourtant, note-il, il y a là, la gare du chemin de fer qui est un patrimoine historique classé. « C’est effectivement le 12 mai 1885 que les deux tronçons de la voie ferrée se rejoignent à Ndande. Et le 16 juillet de la même année, l’axe Dakar-Saint-Louis y sera officiellement inauguré. C’est le lieu où a tenu la réunion qui aboutit à la Province civilisationnelle du Cayor« , a raconté Serigne Mbacké Fall. Qui ajoute qu’il y a aussi un quai d’embarquement d’arachide.

Puits Calom

Selon M. Fall, Calom ce nom de puits vient du Mandingue. Et malgré l’absence d’eau dit-il, il conserve ses dimensions « impressionnantes » même si on ignore la date de pendant laquelle il a été creusé ni par qui. Et dire que la tradition orale fait remonter son forage soit à Ndadiane Ndiaye (13e siècle) soit à Kankan Moussa (14e siècle). « Ce puits Calom reste aujourd’hui, une curiosité pour le voyageur. Ce grand trou verticale de 35 mètres de profondeur et 9 mètres de diamètre date du 13e au 14e siècle et il n’a pas encore dévoilé tout son mystère […] », a-t-il notamment indiqué. Non sans ajouter que le puits est doté de pouvoirs mystiques assez mystérieux d’après les légendes.

Plaidoyer

Fort de toute cette importance, le conservateur Serigne Mbacké Fall se veut d’orienter l’histoire de Ndande et de ses sites vers les autorités « surtout vers les chercheurs« . « Son puits, sa gare et la tombe de Malaw doivent être enseignés à l’école. c’est une partie de l’histoire de Lat-Dior et du Cayor. Il y aussi la tombe de Malaw le cheval de Lat-Dior Diop enterré là-bas sous l’arbre appelé Dakar-Lamine. Et un peu plus loin à Ndiongué Fall, il y a la tombe de mon grand-père Kothie Barma Fall sans oublier Palène Déde, la ville de Lat Soukabé Fall. un petit tour dans le Cayor des profondeurs permet de revisiter l’histoire des 32 premiers Damels du Cayor qui portaient tous les patronymes de Fall […]« , a-t-il ajouté.

Selon M. Fall, durant le règne des Damels, beaucoup de combats se sont déroulés autour du puits du Calom. Comme pour dire qu’une partie de l’histoire du Cayor s’est déroulée à Ndande.

Cérémonie du Raw Calom

Ils sont appelés à s’impliquer pour faire connaitre davantage les sites historiques de Ndande. Le conservateur Serigne Mbacké Fall de faire savoir qu’ils avaient introduit, entre 2005 et 2008, un dossier pour la réhabilitation des sites historiques. Sauf que cela a pris « beaucoup trop de temps« . « Finalement, nous nous sommes rendus compte que lorsque l’Etat a donné des instructions pour que les sites et monuments classés soient revus et restaurés soient qu’on a eu devant le bâtiment qui abrite le bureau du conservateur, des toilettes et une cuisine. Après avoir choisi une date qui coïncide maintenant avec celle du gamou, nous organisons chaque année entre le mois de mai et celui de juillet, cérémonie rituelle appelée Raw Calom (réfection des puits)« , a-t-il notamment fait savoir.

Le président Macky Sall interpellé

La cérémonie très aimée des habitants de Ndande – qui la finance elles-mêmes – bute souvent sur les moyens financiers. Serigne Mbacké Fall de lancer un appel « aux autorités administratives et surtout président Macky Sall » pour l’édition de 2023 estimant que le ministère du tourisme sera incapable à lui-seul de faire connaitre la ville de Ndande.

Les habitants de Ndande invités à investir les réseaux sociaux

Outre cet appel, le conservateur des sites historiques a invité les association de la collectivité à investir les réseaux sociaux pour la promotion.

Serigne Mbacke Fall de préciser également que des marabouts très connus ont habité Ndande à l’image de Cheikh Issa Diène, El Hadji Thierno Dramé et Cheikh Ibra Fall « Lamp ». S’y ajoute, dit-il, des Moukhadame de la Tarikha Tidiane comme Maguette Dieye Diodio, El Hadji Ndakhte Gueye, Saer Sarr de Palmeo, Babacar Diop de Ndiakhère, Mamadou Seck de Palméo entre autres.

Birama Thior – Senegal7